Derrière OCEAAN, il y a Gretha Mensen, la talentueuse créatrice de modèles de tricot néerlandaise. Discrète, Gretha a cependant eu la gentillesse de nous parler d’elle et de nous révéler quelques secrets de designer avec beaucoup d’humour, lors d’un entretien exclusif pour Woolissime.

Mille mercis Gretha !
 

Quelle est l’origine du nom Oceaan ? Pouvez-vous brièvement nous parler de vous ?

Je voue une véritable passion pour la mer et la traduction de “mer” en néerlandais est Oceaan.
Avant d’être designer tricot, je travaillais dans l’informatique. Je réside aujourd’hui aux Pays-Bas, sur la côte bordant la mer du Nord. Je suis à la fois d’un tempérament calme et discret mais peut également être enthousiaste et passionnée!

Quels sont vos premiers souvenirs de laine ? 

Dès le plus jeune âge, on apprend à tricoter et à faire du crochet. Généralement, on commence par des petits carrés et des écharpes mais vers 11-12 ans nous devons être en mesure de réaliser un pull en jacquard. J’ai alors tricoté à cet âge un débardeur de deux couleurs et j’étais tellement fière de moi que je le portais avec fierté sur les photos d’école. A partir de là, j’ai enchaîné les réalisations de pullovers jusqu’à  l’âge de 20-25 ans. Puis la vie a suivi son cours, j’ai posé mes aiguilles un moment et ce n’est que depuis quelques années que j’ai repris le tricot avec assiduité.

Comment êtes-vous passée du tricot en tant que hobby à la création de modèles ?

J’ai davantage d’idées en tête que ce que mes mains sont capables de produire ! Donc une création en suit une autre. J’aime être créative et méthodique à la fois.

Quelles sont les sources d’inspiration  de vos designs ?

Mes sources d’inspiration proviennent pour la plupart d’entres elles de la nature. Ses volumes, ses couleurs et ses mouvements…

Quels conseils donneriez-vous au passionné(e)s de tricot qui commencent un de vos modèles ?

Au premier regard, les modèles semblent difficiles mais ils sont en réalité faciles à tricoter. Les explications rang par rang sont claires et précises et le comptage des mailles évite de se perdre ! A chaque moment, le tricoteur sait à quel stade de la réalisation il se trouve.
Osez vous plonger dans le modèle en suivant tout simplement les explications et prenez du plaisir en tricotant !

Avez-vous des recommandations particulières sur le choix d’une laine ou d’une couleur ?

Chacun a ses préférences. Cependant, j’aime tout particulièrement les fils doux, qu’ils aient l’apparence satinée d’un fil superwash ou un look plus rustique. Ma palette de teintes est en général basée sur les couleurs du ciel et de la mer et donc du gris, des bleus ou des turquoises.

Comment décririez-vous la femme qui porte vos créations ?

Well… Il n’y a pas que les femmes qui portent mes châles ! Il est difficile de les limiter à un seul style. Ils peuvent être portés avec une robe ou une jupe en soirée ou plus “casual” en jeans et sneakers. C’est l’avantage de mes créations. Elles sont totalement adaptables en fonction du style de chacun et de la façon dont on souhaite les porter, selon son humeur ou son envie du moment.

Combien de temps demande la création d’un design, de l’idée à la publication?

Cela varie totalement. J’aime faire des échantillons et donc je peux multiplier les tests jusqu’à trouver exactement le point et la combinaison que j’ai à l’esprit. Lorsque mon choix est fait, deux mois environ sont nécessaires pour rédiger le modèle et tricoter le prototype.. Le modèle est alors testé par des tricoteuses puis après deux autres mois, le design peut être publié et commercialisé (sur Ravelry).
Cela dit, j’ai , depuis un an,  plusieurs modèles sur lesquels je travaille encore. J’ai simplement besoin que tout soit prêt avant de commencer le test knit.

Quelles sont vos autres passions, éventuellement liées à la création de modèles, si le tricot vous en laisse le temps!

Tricoter prend beaucoup de temps mais comme je suis capable de manier les aiguilles à l’aveugle , sans avoir besoin de suivre mon travail des yeux trop souvent, je tricote en discutant avec mes amis ou en regardant la télévision. Lorsque je ne tricote pas, je fais du vélo d’intérieur ou en extérieur, je cours ou marche en bord de mer.

Lire la version originale de l’entretien avec Gretha en anglais ici.

KAI B réalisé ici en DK coloris Moon.
Châle Dohne
Châle DOHNE : Superbe combinaison de points.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*